Chez Sonaris,
nous prenons en charge vos acouphènes

Depuis de nombreuses années, François Etrillard est à l’écoute des personnes souffrant d’acouphènes.
Reconnu pour son savoir-faire en la matière, c’est avec bienveillance qu’il vous conseille et vous accompagne dans la réussite du traitement qu’il vous propose.
En lien avec de multiples professionnels médicaux et paramédicaux, vous serez en mesure de bénéficier d’une véritable prise en charge. C’est ainsi qu’ensemble nous parviendrons à vous soulager au mieux de vos acouphènes.

L’acouphène est une sensation personnelle, qui n’est perceptible que par le patient.
Il agit comme un mal chronique, mais des solutions existent.

Qu’est-ce qu’un acouphène ?

Un acouphène (du grec ancien ἀκούω / akoúô (« entendre ») et φαίνομαι / phaínomai (« apparaître »)), aussi appelé « tinnitus » en anglais, est une sensation auditive non liée à une origine extérieure à l’organisme. Elle est inaudible par l’entourage. Le son perçu peut ressembler à un bourdonnement, un sifflement ou même à un tintement ressenti dans le crâne ou dans l’oreille, d’un seul côté ou des deux.
Les acouphènes peuvent être permanents, intermittents, variables ou temporaires. On distingue différentes appellations en fonction du son perçu par le sujet acouphénique : tintement, bourdonnement, chuintement, sifflement, ou des sons purs comme des notes de musique. L’acouphène peut être unilatéral (ne concernant qu’une seule oreille) ou bilatéral. Le son peut sembler venir de l’intérieur de l’organisme ou de l’extérieur. Il n’a aucune signification et est réellement entendu par le sujet. Cela le différencie des hallucinations auditives (ce n’est pas réellement un bruit fantôme, acception souvent trompeuse).

Quelles sont les causes des acouphènes ?

La cause de l’acouphène peut être multiple. Elle est souvent liée à un traumatisme, notamment au niveau de l’oreille interne. Mais cela peut également être lié à un stress psychologique.

Il est important de savoir que les acouphènes seront majorés par tous les facteurs de stress. On retiendra en particulier que tous les excitants (tabac, alcool, café, etc.) ont un effet favorisant la présence des acouphènes.

Les cas graves sont assimilables à de véritables douleurs chroniques. Le ou les bruits perçus peuvent avoir des niveaux divers. Selon les cas, les personnes atteintes peuvent endurer des bruits d’intensité plus ou moins élevée, allant d’un simple rasoir électrique à une tondeuse à gazon ou à un réacteur d’avion. Ceux-ci peuvent s’accompagner la plupart du temps de surdité, parfois d’hypersensibilité aux sons extérieurs (l’hyperacousie coprésente dans 40 % des cas) ou d’hyposensibilité (l’hypoacousie).

Aides Auditives

Réglages personnalisés

 

Suivi Illimité

 

Gestion des Acouphènes

 

Budget Maîtrisé

 

Share This